IMG-20210705-WA0005.jpg

AU COEUR DE LA CITÉ RENAISSANCE DE CHÂTILLON-SUR-SAÔNE

 
Untitled

EVENEMENTS - A LA UNE

 

DE RENAISSANCE EN RENAISSANCES...

 
4-2 -Châtillon sur Saône musée PH016.JPG

DÉCOUVREZ LES MAISONS MUSÉE DU BERGER ET DU CORDONNIER

Histoire, Art & Patrimoine

Bâtie sur un promontoire rocheux dominant le confluent de la Saône et de l’Apance, Châtillon-sur-Saône, ancienne cité fortifiée du duché de Bar et siège de prévôté, a gardé de son riche passé de nombreux éléments architecturaux et bâtiments qui en font un ensemble unique.
Le musée, installé dans les maisons du berger et du cordonnier, s'est donné pour mission de mettre en valeur la cité en permettant aux visiteurs de découvrir son histoire, aussi riche que tumultueuse. Ce faisant, il s'agit d'un point de passage incontournable pour tous les curieux et les amoureux d'Histoire, d'art & de patrimoine !
25 espaces répartis sur 600 m² de bâtisses restaurées et aménagées (maisons du berger, du cordonnier, Grosse Tour du XIVe siècle classée MH...) vous présentent le quotidien d'une ville barroise puis française, de la fin du Moyen-Âge au XXe siècle.

 
 

Un exemple : le cordonnier aux XVIe & XIXe siècles...

DES RECONSTITUTIONS HISTORIQUES, DES LIEUX AUTHENTIQUES

 
20210410_192300_edited.jpg

L'ENSEIGNE DU CORDONNIER

Visible sur la façade de la maison, cette surprenante enseigne à "tête de chat" du XVIIe siècle présente la fonction du propriétaire de cette maison. Avez-vous identifié les éléments figurant sur ce blason ?

dentelle aux fuseaux

 Un art de vivre !

LA VEILLÉE LORRAINE

Travaux de dentelle aux fuseaux, aux aiguilles, transmission de la culture populaire et des savoir-faire... La veillée lorraine réunit, à la nuit tombée, la famille & les voisins autour d'un bon feu de cheminée. 
Historiquement, la dentelle aux fuseaux dite "dentelle de Mirecourt" fut introduite au XVIe siècle par les ducs de Lorraine, en même temps que la lutherie italienne.

 

JEAN-FERDINAND MONCHABLON DIT "JAN" MONCHABLON (1855-1904)

Un peintre paysagiste à Châtillon

Venez au musée découvrir la galerie de tableaux de ce peintre connu et reconnu aux États-Unis !

Né à Châtillon-sur-Saône en 1855, formé à Paris dans les ateliers de Cabanel et de J.P. Laurens, Jean-Ferdinand Monchablon abandonna vite les thèmes historiques et mythologiques en vogue pour se consacrer aux paysages et aux scènes paysannes que lui offrent Châtillon-sur-Saône et ses alentours !  La campagne et sa lumière si particulière constituent dès lors une véritable source d'inspiration pour cet éminent artiste.

MON VILLAGE.JPG
 

UNE ÉCOLE, DES ÉCOLES...

Mettez-vous dans la peau des écoliers des XVIIIe & XIXe siècles le temps d'une visite !

Au programme ? De très nombreuses découvertes parmi lesquelles :

- les conditions d'enseignement et d'apprentissage

- les différents types d'enseignement

- le recrutement du magister

_ une importante collection de livres et manuels scolaires des XIXe et XXe siècles

20200808_155336.heic
 
 
20180805_171537 (2).jpg

QUELQUES REPÈRES HISTORIQUES

1234 : Châtillon devient officiellement barroise

1263 : Le comte de Bar affranchit la ville.

1301 : Traité de Bruges. Châtillon-sur-Saône et de nombreuses cités des alentours appartiennent dès lors au "Barrois mouvant"

1348 : Châtillon devient siège de prévôté

XIV-XVe s. : Série de sièges et d’occupation : guerre de Cent Ans, guerre entre les duchés de Lorraine et de Bar & la Bourgogne

1431 : Union des duchés de Bar et de Lorraine aux mains de la maison de Lorraine

1484 : La ville est entièrement détruite par Claude d’Arberg, sire de Valengin et ses mercenaires suisses.

1500-1600 : Châtillon-sur-Saône se reconstruit et bénéficie de privilèges accordés par la Chambre des Comtes de Bar et les ducs de Lorraine.

1632-1635: Sièges et occupations successives

4 juin 1635 : Siège et prise de Châtillon par le marquis de Sourdis : la garnison lorraine, l'ancien prévôt Pierre Vernisson et une partie des habitants sont pendus. Les survivants trouvent refuge dans les bois et les villages voisins.

1660-1789 : Repeuplement discret et vie rurale médiocre.

1766 : Les duchés de Lorraine et de Bar, jusqu'alors indépendants, deviennent province française.

1789 : Chatillon-sur-Saône devient chef-lieu de canton (rattaché au XIXe siècle au canton de Lamarche).